La santé des migrants - Ancrer le soin dans un séjour précaire

cover 90.jpg

Santé conjuguée N°90 - mars 2020 - Fédération des maisons médicales - Belgique

Face à l’arrivée de migrants et au durcissement des conditions de séjour, une partie de la population s’est mobilisée pour offrir un accueil alternatif. Un accueil qui ramène un peu d’humanité là où l’état s’est retiré. sans moyens supplémentaires, le monde associatif est venu lui aussi remplir les trous en mobilisant le réseau formel et informel, en apportant soutien et réconfort à ces laissés-pour-compte.

Ce dossier met l’accent sur ces initiatives de l’ombre et en particulier celles qui touchent à la santé et aux soins. Il entrouvre les portes de lieux où l’on pénètre peu, à moins d’y être tenu : les centres d’accueil, les centres fermés, les cabinets médicaux ou de kinésithérapie, les consultations psychologiques et de gynécologie... Il nous éclairera aussi sur les procédures, souvent longues et vaines, de régularisation. 

Vous y trouverez : 

L’aide médicale urgente : pour qui ?

Les personnes en séjour précaire constituent un groupe particulièrement vulnérable de notre système de santé : absentes des statistiques officielles, (...)

Marie Dauvrin
Les laissés-pour-compte du système de santé

À Bruxelles, Médecins du Monde a créé en 2008 un Centre d’accueil, de soins et d’orientation (CASo) pour faciliter l’accès aux soins de santé aux (...)

Stéphane Heymans
L’autorisation de séjour pour raison médicale

Le nombre de demandes de séjour pour raisons médicales est en constante diminution depuis 2012. La raison ? L’introduction par l’administration de (...)

Claire-Marie Lievens
Exil, violence institutionnelle et santé mentale

Depuis quelques années, la politique migratoire européenne a subi des évolutions allant vers un rejet et une criminalisation toujours plus (...)

Cihan Gunes, Pascale De Ridder
Des maux pour le dire

Grâce au contact direct avec le corps, par l’intermédiaire de la peau, le métier de kinésithérapeute nous projette dans la sphère intime du patient. (...)

Claire Menestret
Maternité en exil

C’est parmi les mères issues de l’immigration et vivant dans une grande précarité que l’on rencontre le plus de complications médicales associées à une (...)

Rachel Gourdin, Margaux Harze et Aline Jeandenans
Femmes migrantes en transit

La création de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés remonte à l’été 2015. La Belgique est confrontée à une importante « crise de l’accueil ». (...)

Adriana Costa Santos et Delphine Demanche
Les centres d’accueil

C’est l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) qui coordonne l’accueil des personnes qui demandent la protection de la (...)

Florence Opdebeeck
Nous, les soignants en centres fermés

Les centres fermés sont devenus l’un des éléments de la politique migratoire en Belgique. Leur nombre augmente et le nombre de places d’accueil en (...)

Bernadette Vermeylen, Michel Roland
En quête de reconstruction identitaire

Violences, tradition, désir de reconstruction : le parcours de femmes face aux mutilations génitales féminines et au mariage forcé au Centre médical (...)

Sarah o’Neill
Allier urgence et continuité

Les maisons médicales apportent une attention particulière à l’accès effectif aux soins des publics précarisés, y compris les personnes en séjour (...)

Stefania Marsella
Des compétences culturelles pour de meilleurs soins

Améliorer l’accès et la qualité des soins des migrants suppose, pour les équipes de soin, de s’adapter et de se centrer sur les spécificités sociales (...)

Marinette Mormont
Le migrant : une variable économique

Comment des enjeux économiques déterminent les politiques sociales et de santé des plus faibles.

Dr Pierre Drielsma

Pour consulter ce numéro