Etat d'urgence pour la santé & les droits des exilé.e.s

Comede_Maux-d-Exil-68.JPG

Maux d'exil, n° 68, 06-2021, 8 p.

Depuis plus d’un an, la situation sanitaire cumulée aux restrictions d’accès aux soins n’a cessé de révéler, sinon d’exacerber, les inégalités sociales de santé que subissent les personnes exilées. Pour autant, les parties prenantes engagées pour les réduire ne sont pas restées silencieuses : agence sanitaire, professionnel·le·s de santé, du social, services hospitaliers, associations…

En prélude à la prochaine édition du Guide Comede « Prévention, Soin et Accompagnement des personnes migrantes vulnérables », ce numéro de Maux d’Exil s’intéresse aux initiatives menées en France pour améliorer l’accompagnement et les conditions d’accès aux soins des exilé·e·s. Qu’il s’agisse du recours à la médiation, à l’interprétariat professionnel, du développement de ressources tant à destination des professionnel·le·s que des populations exilées… les solutions existent et nourrissent l’espoir de politiques plus inclusives. Aux pouvoirs publics de s’en saisir.

Maux d’exil, la revue du Comede sur la santé des personnes exilées, paraît chaque trimestre. D’un tirage moyen de 5 500 exemplaires par numéro, la revue s'adresse à tout·e professionnel·le de la santé, du social et du droit, salarié ou bénévole. Chaque numéro est consacré à un dossier proposant plusieurs regards croisés sur un même sujet.

Lien vers le site du Comede