Accueil > Comprendre > Croisement des politiques publiques autour de l'agir en interculturalité

Comprendre

Croisement des politiques publiques autour de l'agir en interculturalité

Les enjeux en termes de politiques publiques

La population des immigrés âgés et ses problématiques bénéficient actuellement d’un portage politique important. C’est un public au croisement de plusieurs enjeux institutionnels.

En effet, la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) prend en compte cette population via le Programme Régional d’intégration des Populations Immigrées (PRIPI) et au niveau départemental le Plan Départemental d’Intégration (PDI). Sous l’impulsion de la circulaire du 28 janvier 2010, la DRJSCS a réalisé un nouveau PRIPI pour 2010-2012. Il vise à soutenir et accompagner les projets relevant d’objectifs prioritaires, dont l’amélioration de l’accès au droit des personnes âgées immigrées.

Dans ce cadre, un groupe de travail « santé » copiloté par la préfecture, la DDCS et la délégation territoriale de l’ARS a réalisé un premier état des lieux partagé sur les difficultés spécifiques et les obstacles rencontrés par les personnes immigrées pour un accès aux droits et à la santé.

Ce travail a abouti à des préconisations avec un focus s’adressant plus particulièrement aux personnes immigrées âgées, et des fiches action pour « faciliter l’accès à la santé » et « faciliter le repérage et la levée des obstacles des parcours de santé des immigrés ».

L’ARS à travers le PRS (Projet régional de santé) et les schémas vise à réduire les inégalités de santé et faciliter l’accès aux soins et à l’autonomie. Le PRAPS (programme régional pour l’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies) donne des cadres de travail pour amener  les plus démunis vers le droit commun. Le « parcours personnes âgées » est un outil pour rendre opérationnels des objectifs de préservation de l’autonomie et de maintien en bonne santé.

 Quant au Conseil Départemental, il prend en compte cette population via son action sociale dans le champ du vieillissement. Ses actions sont développées à destination des personnes âgées dans le cadre du Schéma Départemental d’Organisation Sociale et Médico-sociale en faveur de l’Autonomie des personnes. Dans celui-ci, il montre son intérêt à soutenir le recours aux dispositifs de droit commun.

Le Conseil Général est également chargé de développer le Plan Départemental d’Insertion et de Lutte contre les Exclusions, qui a pour axes de travail la santé, la lutte contre l’illettrisme, et la promotion d’une approche globale de la personne en situation d’exclusion (accueil, orientation, accompagnement, etc.).

Enfin, une mission parlementaire d’information sur les immigrés âgés a été lancée le 21 janvier 2013, et se situe dans la continuité du colloque national du 13 novembre 2012 intitulé « Quel accompagnement pour les personnes âgées immigrées ? ». Il fait également suite à un rapport interministériel datant de 2002. La députée du Gard Françoise Dumas, qui est par ailleurs vice-présidente du Conseil Régional du Languedoc Roussillon, fait partie de cette mission. L’objectif de est de vérifier si les dispositifs sont adaptés pour répondre aux besoins de cette population. A ce jour, la phase de recensement est en cours.


© Agir en Interculturalité et en Santé dans le Gard - Plan du site - Contact - Crédits